BFMTV

Canada : le dépeceur présumé plaide non coupable

BFMTV

Le Canadien Luka Rocco Magnotta a plaidé non coupable face aux accusations de meurtre et de dépeçage d'un étudiant chinois, lors d'une brève comparution par visioconférence devant la justice à Montréal.

Luka Rocco Magnotta , 29 ans, vêtu d'un sweat à capuche gris vert, est resté impassible pendant les dix minutes environ de l'audience qui s'est tenue en anglais. Il n'a pas esquissé un sourire ni même une quelconque mimique. Il était debout dans un box ressemblant à un parloir, encadré de deux policiers. Il a plaidé non coupable aux cinq chefs d'accusation retenus contre lui lors de sa comparution, depuis le commissariat du nord de Montréal où il est détenu depuis lundi soir.

Évaluation psychiatrique et psychologique demandée par son avocat

Luka Rocco Magnotta devait être transféré à la prison de Rivière-des-Prairies, un centre de détention provincial situé sur l'île de Montréal, "pour une évaluation psychiatrique, psychologique qui a été demandée par son avocat" et comparaître de nouveau jeudi à 14h (18h GMT) par visioconférence. Il n'était pas dans la salle où se tenait l'audience pour des raisons de sécurité, selon la police, qui a préféré ne pas prendre de risques en faisant circuler l'accusé dans la ville.