BFMTV

Agressions sexuelles: les Québécoises lancent le mouvement #Etmaintenant

Lors d'une manifestation contre le harcèlement sexuel, le 29 octobre 2017, à Paris (photo d'illustration)

Lors d'une manifestation contre le harcèlement sexuel, le 29 octobre 2017, à Paris (photo d'illustration) - Bertrand Guay-AFP

Pour que "les relations amoureuses et sexuelles évoluent dans le sens d'une véritable égalité entre les genres", des personnalités québécoises lancent le mouvement Et maintenant.

Dans le sillage de #Balancetonporc, #Metoo ou encore Time's Up, les Québecoises lancent le mouvement #Etmaintenant. Une centaine de personnalités ont publié lundi une déclaration commune afin de poursuivre la mobilisation internationale contre les violences faites aux femmes. 

"Les choses changent (...) La réflexion et le dialogue se sont amorcés, positivement, dans l'intimité comme dans l'espace public. Tant de femmes, tant d'hommes y voient un souffle et de l'espoir. Ce n'est pas de victimisation dont il est question mais d'une force qui enfin s'affiche", assurent-elles sur un site consacré.

"D'autres manières de s'aimer, de se séduire, de se parler"

Symbolisé par un cœur jaune, #Etmaintenant se veut une réponse à la tribune signée, entre autres, par Catherine Deneuve et Birgitte Lahaie sur la "liberté d'importuner" des agresseurs et harceleurs qui a suscité la controverse jusqu'au Canada. 

"J'avoue que lorsque j'ai discuté avec plusieurs féministes la semaine dernière nous avons constaté que la lettre de Catherine Deneuve nous avait heurtées. Je pense qu'hommes et femmes ensemble (...) cherchent d'autres manières de s'aimer, de se séduire, de se parler, de le faire dans le respect, sans abus de pouvoir", a déclaré Françoise David, ancienne présidente de la Fédération des femmes du Québec à l'initiative du mouvement avec cinq autres féministes, à Radio-Canada.

Pour des relations "dans le sens d'une véritable égalité"

#Etmaintenant vise également à réfléchir aux suites positives à donner à cet élan international et à redessiner le relations entre les hommes et les femmes dans un respect mutuel.

"Et maintenant? Nous voulons continuer sur cette lancée, les hommes à nos côtés. Tellement reste à faire! Afin que les politiques publiques, la culture des entreprises et des institutions, les contenus médiatiques - et oui, les relations amoureuses et sexuelles - évoluent dans le sens d'une véritable égalité entre les genres."

Céline Hussonnois-Alaya