BFMTV

Vatican: le pape accepte la démission d'un évêque hondurien controversé

En mars, d'anciens séminaristes de la capitale hondurienne ont accusé Mgr Pineda, de "sérieuses inconduites sexuelles".

En mars, d'anciens séminaristes de la capitale hondurienne ont accusé Mgr Pineda, de "sérieuses inconduites sexuelles". - ORLANDO SIERRA / AFP

L'homme est accusé de "sérieuses inconduites sexuelles", à une époque où il enseignait au séminaire archidiocésain.

Le pape François a accepté vendredi la démission de Monseigneur Juan José Pineda, évêque auxiliaire de Tegucigalpa, la capitale du Honduras, dont le nom est impliqué dans diverses affaires, a annoncé le Vatican.

"Le pape a accepté la renonciation au poste d'évêque auxiliaire de l'archidiocèse de Tegucigalpa présentée par Mgr Juan José Pineda".

L'homme est accusé de "sérieuses inconduites sexuelles"

En mars, d'anciens séminaristes de la capitale hondurienne ont accusé Mgr Pineda, 57 ans, de "sérieuses inconduites sexuelles", selon l'hebdomadaire américain National Catholic Register.

Les faits se seraient déroulés "au début de cette décennie", à une époque où le prélat enseignait au séminaire archidiocésain.

Déjà cité dans une enquête de "dépenses mystérieuses"

Mgr Pineda était considéré comme le bras droit du cardinal hondurien Oscar Maradiaga, l'un des plus proches conseillers du pape François. Mgr Maradiaga est ainsi à la tête du "C9", le conseil de cardinaux qui aide le pape à réformer le Vatican.

Dans une enquête en décembre, l'hebdomadaire italien L'Espresso avait mis en cause Mgr Pineda pour "des dépenses mystérieuses qui pourraient avoir été effectuées avec l'argent de l'Eglise locale, en particulier de somptueux cadeaux fait à un ami proche".

N.Ga., avec AFP