BFMTV

Mexique: le juge empêche une adolescente violée d'avorter

La mineure âgée de 14 ans  avait été sexuellement abusée en mai par un homme de son entourage familial.

La mineure âgée de 14 ans avait été sexuellement abusée en mai par un homme de son entourage familial. - -

Une ONG de défense des droits de l'Homme a dénoncé mardi 2 août qu'un juge mexicain ait empêché une adolescente de 14 ans d'avorter alors qu'elle avait été violée par un membre de sa famille.

Une mineure de 14 ans issue d'une famille indigène a été empêchée d'avorter par un juge mexicain, alors que celle-ci avait été violée par un membre de sa famille en mai dernier. 

L'association de défense des droits de l'Homme GIRE a dénoncé la décision du juge de cet Etat du nord-est du Mexique:

"Le procureur avait qualifié cette affaire de viol, mais le juge, par une manoeuvre légale, a transformé ce crime en attentat à la pudeur, ce qui est un délit mineur. Cela retire à cette jeune fille le droit à l'avortement, qui est autorisé par le code pénal de Sonora en cas de viol."

Seule la capitale fédérale Mexico autorise l'avortement sans restrictions au cours des 12 premières semaines de grossesse, mais l'IVG est autorisé dans certains autres Etats mexicains en cas de viols ou de danger pour la santé.

En juin, la Cour suprême avait appelé le pays à débattre de la question de l'avortement, un sujet très sensible dans ce pays très catholique.
la rédaction avec AFP