BFMTV

Le chausseur mexicain de Ratzinger lui prépare un cadeau

A l'usine mexicaine de Leon, le businessman Armando Martin  exhibe des chaussures du même modèle que celui porté par Ratzinger et bientôt reçues par lui en cadeau.

A l'usine mexicaine de Leon, le businessman Armando Martin exhibe des chaussures du même modèle que celui porté par Ratzinger et bientôt reçues par lui en cadeau. - -

Le chausseur mexicain de l'ancien pape Benoît XVI prépare avec "amour" non pas une, mais deux paires de chaussures, qu'il va lui offrir pour sa retraite.

Créateur et fabricant de chaussures dans le centre du Mexique, Armando Martin est encore presque incrédule devant la nouvelle selon laquelle Joseph Ratzinger ne gardera de son ex-tenue papale que la paire de chaussure fabriquée par ses soins l'an dernier.

Un pèlerin luxueusement chaussé

En ouvrant les portes de sa fabrique artisanale de Leon, dans l'Etat de Guanajuato, haut lieu de l'industrie de la chaussure mexicaine, l'artisan révèle qu'il est en train de créer deux autres paires, un cadeau pour le Pape émérite. "Nous avons été si ému d'apprendre que le Pape allait continuer à utiliser les chaussures que nous lui avions fabriquées avec tant d'amour, que nous avons décidé de lui en offrir deux autres paires", dit Martin qui a ouvert sa fabrique de chaussures pour hommes il y a 12 ans.

Ratzinger, le miracle marketing?

Il reconnaît que l'annonce de Ratzinger il y a quelques jours pourrait être bénéfique à ses ventes et à ses exportations vers l'Europe et les Etats-Unis, mais il insiste sur ce qui lui semble être le principal: "C'est la reconnaissance publique avec ce geste de la capacité des Mexicains, des Latino-américains de faire des produits de première qualité".

Les chaussures en veau, un modèle unique que le Pape émérite a décidé de garder avec lui ont été le résultat de plusieurs ébauches et de votes parmi les travailleurs de la société Ackerman, propriété de Martin, âgé de 46 ans, issu d'une famille de chausseurs.

Le fabricant avait remis en mains propres à Ratzinger la paire amoureusement fabriquée, juste avant la messe principale que Benoît XVI avait célébrée lors de sa visite au Mexique en mars 2012.

A LIRE AUSSI:

>> Benoît XVI est redevenu un "simple pèlerin"

>> Quel bilan pour Benoît XVI?

David Namias avec AFP