BFMTV

Haïti : après Sandy, le pire est à venir

Un enfant traverse un champ dévasté d'Haïti. 51 personnes sont mortes dans le pays après le passage du cyclone Sandy.

Un enfant traverse un champ dévasté d'Haïti. 51 personnes sont mortes dans le pays après le passage du cyclone Sandy. - -

Le cyclone n’a pas seulement ravagé la côte Est des Etats-Unis : à Haïti, plus de 50 personnes sont mortes et l’épidémie du choléra menace le pays.

Etat d’urgence à Haïti. Le gouvernement haïtien a décrété mardi soir l'état d'urgence sur l'ensemble du pays sérieusement affecté par l'ouragan Sandy, qui a fait plus de 50 morts, a annoncé mercredi le ministère de la communication. "L'état d'urgence est décrété pour une durée d'un mois sur toute l'étendue du territoire national en fonction de la situation résultant du passage de l'ouragan Sandy", précise le communiqué.

"Le bilan est lourd, de nombreuses voies de communication ont été emportées. Les routes et ponts n'ont pas résisté, l'accès à plusieurs villes a été coupé, l'économie a été durement frappée", résume le communiqué gouvernemental.

>> Notre dossier spécial sur le cyclone Sandy

Plus de 200.000 personnes sinistrées

Mercredi, une semaine après le passage de Sandy au large d'Haïti, les autorités poursuivaient les recherches pour retrouver une vingtaine de personnes portées disparues tandis que le dernier bilan faisait état de 51 morts et 19 blessés.

Selon le gouvernement haïtien, plus de 200.000 personnes sont sinistrées. Des milliers de personnes ont été déplacées, parmi elles de nombreuses familles qui vivent dans des camps de réfugiés depuis le séisme de 2010. Les récoltes ont elles aussi été touchées par le passage du cyclone, faisant craindre aux autorités un retour de la famine.

Les ONG qui travaillent sur place et les autorités craignent une résurgence de l’épidémie de choléra : 86 nouveaux cas ont été recensés depuis le passage de Sandy. L’épidémie a déjà tué 7.400 personnes depuis octobre 2010

A.K. avec BFMTV