BFMTV

Au Venezuela, Maduro fait sa com' en détournant le tube Despacito

Nicolas Maduro lors de son émission hebdomadaire à la télévision officielle VTV dimanche 23 juillet.

Nicolas Maduro lors de son émission hebdomadaire à la télévision officielle VTV dimanche 23 juillet. - VTV

Pour promouvoir les élections de son Assemblée constituante, le président du Venezuela a sorti dimanche une reprise du tube mondial Despacito, aux paroles modifiées pour la circonstance.

Face à la contestation qui sévit depuis plusieurs mois au Venezuela, tous les moyens sont bons pour défendre l'élection très critiquée de l'Assemblée constituante. Lors de son émission hebdomadaire à la télévision officielle VTV dimanche 23 juillet, Nicolas Maduro a proposé une variante de la chanson au succès mondial Despacito des Portoricains Luis Fonsi et Daddy Yankee.

Le président vénézuélien a évidemment pris soin de réécrire à sa sauce les paroles du tube. "Nous allons voir si on est à la hauteur", lance-t-il tout sourire avant d'envoyer la musique en frappant dans ses mains. "Lentement, prends un bulletin plutôt que les armes, et exprime tes idées toujours dans la paix et le calme", peut-on alors entendre dans cette nouvelle version. 

Une vaste campagne de propagande

L'élection de l'Assemblée constituante, prévue le 30 juillet prochain, soulève de vifs débats au Venezuela. L'opposition, qui est dans la rue depuis près de quatre mois, appelle à son boycott. Et loin de la tranquillité affichée par le président dans son clip, cette contestation est réprimée dans une extrême violence avec plus de cent morts, des milliers de blessés et des centaines d'arrestations. 

Pour défendre ce projet coûte que coûte, le gouvernement vénézuélien a alors recours à une vaste campagne de propagande, rythmée par de nombreuses chansons. Le numéro deux du parti au pouvoir, Diosdado Cabello, a avait d'ailleurs déjà détourné Despacito pour critiquer les opposants à Maduro. "Comme le dit la chanson, 'petit à petit, tout doucement', ils veulent faire un coup d'État", avait-il lancé. 

Maëva Poulet