BFMTV

Allemagne: plusieurs blessés après une explosion sur le site d'une société de chimie

La police évoque un incendie d'ampleur après une explosion sur un site de la société BASF. La déflagration est d'origine inconnue.

L'Allemagne déplore au moins deux morts, deux disparus et six blessés graves ce 17 octobre, après une explosion d'origine inconnue suivie d'un incendie sur un site allemand du groupe chimique BASF, à Ludwigshafen, au sud de Francfort, et la société a appelé les populations voisines à rester à l'intérieur. L'entreprise aussi évoqué un "nombre indéterminé de blessés légers". La déflagration s'est produite lors de travaux sur un système de pipelines a expliqué la société. Le site de Ludwigshafen emploie 36.000 personnes. 

Les pompiers espèrent que le feu sera étouffé dans la soirée

"Vers 11H30 il y a une explosion d'origine inconnue qui a fait plusieurs blessés à BASF Ludwigshafen", ville de 160.000 habitants située à 80 km au sud de Francfort (ouest) et siège du numéro un mondial de la chimie, a indiqué l'entreprise sur Twitter, précisant que les opérations de "vapocraquage" sur place, un procédé dans l'industrie chimique, ont été arrêtées. La police locale a, quant à elle, fait état d'un incendie d'ampleur sur le site.

Les flammes ont pris dans le système d'approvisionnement de réservoirs de produits inflammables. Un navire des pompiers a été mis en place, selon la mairie. Les pompiers espèrent pouvoir juguler le feu "dans la soirée", selon les mots de leur responsable Peter Friedrich, "malgré l'incertitude sur la nature des gaz". 

Pour BASF, il n'y a pas de danger pour la population mais les habitants se plaignent d'irritations

Après avoir appelé les populations voisines "à éviter de rester à l'extérieur et à garder portes et fenêtres fermées", BASF estime désormais qu'il n'y a "pas de danger pour la population". 

Sur son compte Twitter, la ville a cependant fait savoir que des habitants se plaignaient d'irritations des voies respiratoires. Le site industriel de Landeshafen Nord où l'explosion a eu lieu traite, selon l'agence allemande DPA, 2,6 millions de tonnes de gaz, de liquides inflammables et de gaz liquéfiés par an. En activité depuis 1978, il est essentiel dans le transport des matières premières utilisés par le groupe. 

Un accident dans un autre site du groupe

Le 17 octobre 2016 restera comme un jour noir pour l'entreprise de chimie. Un autre accident, de moindre gravité, a eu lieu aussi lundi sur un autre site du groupe, à Lamperheim. Quatre personnes y ont été blessées, a fait savoir le groupe allemand.

R.V avec AFP