BFMTV

Allemagne: le gouvernement ajoute l'aération aux gestes barrières contre le Covid-19

Angela Merkel a annoncé que l'aération allait devenir un nouveau geste barrière contre le Covid-19.

Angela Merkel a annoncé que l'aération allait devenir un nouveau geste barrière contre le Covid-19. - FRANCOIS LENOIR © 2019 AFP

Le gouvernement allemand a ajouté l'aération aux gestes barrières pour combattre le coronarivus, contrairement à la France où la mesure est uniquement conseillée.

L'aération fait désormais partie des gestes barrières contre le Covid-19 en Allemagne, a annoncé la chancelière Angela Merkel en début de semaine dernière, rapporte le Guardian.

"C'est l'une des solutions les moins chères et les plus efficaces", a-t-elle expliqué mardi dernier. L'aération vient s'ajouter à la liste des préconisations officielles du gouvernement allemand pour combattre le coronavirus: l'hygiène, la distanciation sociale, le port du masque et l'utilisation de l'application de suivi des cas contacts du gouvernement, Corona-Warn-App.

"Une aération régulière peut réduire le risque d'infection"

"Une aération régulière dans les lieux publics et privés peut considérablement réduire le risque d'infection", a précisé le gouvernement allemand.

Depuis le début de la pandémie, de nombreuses voix se sont élevées dans la communauté scientifique allemande pour réclamer la préconisation de l'aération comme geste barrière, notamment Christian Drosten, virologue reconnu.

"L'aération est la mesure principale"

C'est également le cas en France, où les médecins recommandent d'aérer les pièces, notamment lors de rassemblements privés.

"S’il y a un nuage viral dans la pièce, les gens vont le respirer, qu'ils respectent ou non une distanciation d'un mètre ou plus. Quand vous excrétez le virus, une partie reste en suspension dans l'air, un nuage viral se crée, comme un nuage de fumée. C'est le même principe que le tabagisme passif. L'aération permet d'éviter ce phénomène", a détaillé le médecin généraliste et président du UFML-syndicat Jérôme Marty, dans une interview donnée à la Dépêche le 30 septembre dernier.

Selon lui, l'"aération est la mesure principale". "Toujours pas sur vos recommandations [Santé Publique France]. A ce niveau vous faites exprès, non?!", s'est-il insurgé ce dimanche sur Twitter.

Actuellement en France, l'aération des pièces est conseillée mais ne figure pas dans la liste de recommandations de Santé Publique France.

Fanny Rocher