BFMTV

Tunisie : une femme violée devant un juge pour "atteinte à la pudeur"

BFMTV

Une femme violée par des policiers a été interrogée mardi par un juge d'instruction de Tunis qui doit décider de l'inculper ou non d'"atteinte à la pudeur". L'affaire suscite un tollé depuis une semaine en Tunisie.

Une femme violée par des policiers a été interrogée mardi par un juge d'instruction de Tunis qui doit décider de l'inculper ou non d'"atteinte à la pudeur", dans une affaire suscitant un tollé depuis une semaine.

La jeune femme de 27 ans, violée par des policiers début septembre, est repartie du tribunal de première instance de Tunis, le visage caché par un foulard et des lunettes de soleil, sans s'exprimer.

A son arrivée, elle avait déclaré, des sanglots dans la voix : "Le monde entier me soutient. Je demande votre soutien".

Les policiers, incarcérés début septembre, risquent de lourdes sanctions, le viol avec violence étant théoriquement passible de la peine capitale en Tunisie où aucune exécution n'a cependant eu lieu depuis plus de vingt ans.

Plusieurs centaines de personnes ont par ailleurs manifesté mardi en soutien à la victime devant le tribunal, brandissant des pancartes proclamant "Révolution volée, femme voilée, petite fille violée" ou encore "Violée ou voilée, faut il choisir?".