BFMTV

Meurtres d'opposants en Tunisie: le premier ministre accuse un groupe salafiste

BFMTV

Le Premier ministre tunisien, l'islamiste Ali Larayedh, a annoncé mardi que le principal mouvement salafiste jihadiste du pays, Ansar Ashariaa, longtemps toléré, était responsable des assassinats de deux opposants ainsi que d'attaques contre les forces tunisiennes.

Ansar Ashariaa "est responsable des assassinats de (l'opposant de gauche Chokri) Belaïd et (du député Mohamed) Brahmi ainsi que de nos martyrs de la police et de l'armée nationale", a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse.