BFMTV

Avec son placement en zone rouge, quelles nouvelles restrictions pour les voyageurs en provenance ou à destination de la Tunisie?

Des passants dans la ville de Tunis, en Tunisie, le 11 mai 2021

Des passants dans la ville de Tunis, en Tunisie, le 11 mai 2021 - FETHI BELAID / AFP

Dans les pays regroupés sur la liste rouge par la France sont observées "une circulation active du virus" et la "présence de variants préoccupants".

La Tunisie sera placée sur la liste rouge de la France à partir de vendredi 16 juillet, "en raison de la dégradation sanitaire" sur place, a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal mardi. Le pays enregistre en effet ces derniers jours une augmentation du nombre de cas de Covid-19 et de morts dues au virus.

La liste rouge regroupe les pays et territoires jugés les plus à risques par la France, où "une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants", souligne le ministère des Affaires étrangères. En conséquence, "il est fortement recommandé de ne pas y voyager", et plusieurs règles sont mises en place pour limiter les risques de contamination d'un pays à l'autre.

Quelles règles pour venir en France depuis la Tunisie?

La circulation n'est pas totalement bloquée entre les deux pays, mais tous les voyageurs en provenance de Tunisie pour se rendre en France seront, à partir de vendredi, soumis au régime des motifs impérieux. Cela signifie qu'il faudra avancer une raison spécifique pour faire le voyage, elles sont listées sur l'attestation de déplacement international.

Peuvent notamment entrer en France: "les Français, leurs conjoints et enfants, les ressortissants de l’espace européen ainsi que leurs conjoints et enfants ayant leur résidence principale en France ou qui rejoignent, en transit par la France, leur résidence principale dans un pays de l’espace européen ou le pays dont ils ont la nationalité", explique France Diplomatie.

D'autre part, il faudra présenter à l'embarquement un test PCR ou antigénique négatif, réalisé moins de 48h avant le vol. Un test antigénique sera également réalisé à l'arrivée en France.

Un auto-isolement de 7 jours doit ensuite être effectué pour les personnes avec un schéma vaccinal complet. Les personnes non-vaccinées seront, elles, contraintes à une quarantaine de 10 jours, qui sera "contrôlée, comme pour tous les pays de la liste rouge, par les forces de l'ordre, avec une verbalisation de 1000 euros pour les personnes qui ne respecteraient pas cet isolement", a expliqué Gabriel Attal.

Et pour se rendre en Tunisie?

Pour commencer, depuis la France "tous les voyageurs doivent produire un motif impérieux pour se rendre dans un pays/territoire de la zone rouge", rappelle le ministère des Affaires étrangères.

Côté Tunisie, il est réclamé aux voyageurs de plus de 12 ans en provenance de l'Hexagone - qu'ils soient vaccinés ou non - de présenter un test négatif au Covid-19, réalisé moins de 72 heures avant l'embarquement.

"Seuls les tests PCR sont reconnus par les autorités sanitaires tunisiennes", souligne France Diplomatie, un test antigénique négatif ne sera donc pas suffisant.

Un auto-isolement de sept jours à partir de l'arrivée sur le tol tunisien est ensuite demandé aux non-vaccinés. Ils doivent aussi remplir deux fiches obligatoires de renseignement, qui seront laissées aux autorités sanitaires tunisiennes. "Il est recommandé d’indiquer un numéro de téléphone tunisien (par exemple celui de la personne qui vous héberge ou de l’hôtel) pour valider la production de ces documents", note le ministère des Affaires étrangères.

Quelle situation en Tunisie?

Un couvre-feu de 20h à 5h du matin est en place actuellement sur tout le territoire tunisien, et les manifestations publiques comme les mariages ou événements culturels, sont interdits.

La Tunisie a le taux de mortalité lié au Covid-19 "le plus fort" de tout le continent africain et de tout le monde arabe, a alerté mercredi un représentant de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Le pays enregistre plus de 100 morts par jour pour 12 millions d'habitants: sur la semaine du 28 juin au 5 juillet, 983 morts dues au Covid ont ainsi été recensées.

D'autre part, la situation risque de s'aggraver dans un pays qui a besoin d'aide et de vaccins. Seulement 11% de la population tunisienne a eu une dose, et 5% deux doses. La France va fournir dans les semaines à venir plus d'un million de doses de vaccin à la Tunisie, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères.

Outre la Tunisie, le Mozambique, Cuba et l'Indonésie rejoindront aussi vendredi la liste rouge.

Il est recommandé de se tenir régulièrement informé, de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site Internet de l’ambassade de France en Tunisie en cas de voyage, car les conditions d'entrée et de départ pour un pays peuvent évoluer rapidement en fonction de la situation sanitaire.

Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV