BFMTV

Tunis : l'opposant Mohamed Brahmi a été assassiné

Mohamed Brahmi n'avait pas ménagé ses critiques envers le parti islamiste Ennadha au pouvoir

Mohamed Brahmi n'avait pas ménagé ses critiques envers le parti islamiste Ennadha au pouvoir - -

Le dirigeant d'opposition Mohamed Brahmi a été tué par balles jeudi à Tunis. Agé de 58 ans, le fondateur du Mouvement du peuple critiquait ouvertement, Ennadha,le parti islamiste au pouvoir.

Le dirigeant d'opposition Mohamed Brahmi a été tué par balles jeudi à Tunis, a-t-on appris de source politique.
Elu à l'Assemblée nationale constituante (ANC), Mohamed Brahmi, âgé de 58 ans, était fondateur et ancien secrétaire général du Mouvement du peuple (Echaâb).
Selon des témoins, il a été abattu par deux hommes à moto devant chez lui alors qu'il descendait de voiture. « Il a été tué devant sa maison alors qu'il était avec sa fille handicapée », a déclaré Mohamed Nabki, membre lui aussi d'Echaâb.

François Hollande a indiqué jeudi « condamner [cet assassinat] avec la plus grande fermeté ».

Des milliers de personnes rassemblées

Des milliers de personnes se sont rassemblées devant le ministère de l'Intérieur à l'annonce de la mort de Mohamed Brahmi, qui n'avait pas ménagé ses critiques envers le parti islamiste Ennadha au pouvoir.

Le 6 février dernier, Chokri Belaïd, l'un des responsables de l'opposition laïque, avait été abattu devant son domiciledans la capitale tunisienne, probablement par un membre d'un groupe salafiste radical, selon la police.
Cet assassinat avait provoqué à travers le pays les plus importantes manifestations depuis la chute de Zine al-Abidine Ben Ali en janvier 2011.

La Rédaction, avec AFP