BFMTV

Soudan: la police utilise des gaz lacrymogènes contre des milliers de manifestants

BFMTV

La police soudanaise a entrepris vendredi de disperser à coups de gaz lacrymogènes des milliers de manifestants qui défilaient à Khartoum et ses environs, au cinquième jour d'une vague de protestations contre la levée de subventions aux carburants qui a fait des dizaines de morts.

A Omdurman, ville jumelle de Khartoum, les quelque 2.000 manifestants qui criaient sur la principale artère "A bas le pouvoir de l'armée" ou "Non à la hausse des prix", tentaient de se protéger des gaz. Aux premiers tirs de grenades lacrymogènes, les manifestants ont répondu: "Notre marche est pacifique" et certains ont déployé un drapeau géant du Soudan et entonné l'hymne national. D'autres ont mis le feu à des pneus aux intersections de la principale artère.

Auparavant, les forces de sécurité avaient dispersé à coups de gaz lacrymogènes de petites manifestations qui s'étaient formées à l'issue de la prière du vendredi dans plusieurs ruelles de cette même ville. Après avoir fui les assauts de la police, ces manifestants se sont joints à la grande marche sur l'avenue principale.

E.B. avec AFP