BFMTV

Mali: la famille de l'otage Rodrigues Leal demande "une preuve de vie" à ses ravisseurs

BFMTV

La famille de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé le 20 novembre 2012 au Mali, a annoncé lundi à l'AFP avoir demandé une "preuve de vie" à ses ravisseurs présumés, le groupe islamiste armé Mujao.

Cette demande a été adressée dimanche par email à l'agence de presse mauritanienne ANI (Agence Nouakchott d'Information), qui l'a publiée sur son site internet, a indiqué à l'AFP David Rodrigues Leal, le frère de Gilberto.

"Déjà un an que Gilberto Rodrigues Leal est otage au Mali détenu par les membres du Mujao. Ses frères et soeurs sont sans nouvelles depuis un an, la dernière preuve de vie est une vidéo du 25 novembre 2012", écrivent-ils.

"La situation reste bloquée, toujours aucune revendication ni aucune information sur la situation de Gilberto. Sa famille demande une preuve de vie de la part du Mujao", ajoute ce texte.

"Nous avons été reçus jeudi à l'Elysée par François Hollande, avec la famille de Serge Lazarevic (enlevé en novembre 2011 au Mali par Aqmi, ndlr). Le président nous a confirmé que la France n'avait aucune information, pas même une revendication. Nous avons décidé de nous adresser de notre côté aux ravisseurs, pour avoir au moins une preuve de vie. Pour nous, la situation est intenable. J'espère que cela portera ses fruits", a expliqué David Rodrigues Leal, qui vit en Lozère, où résident les 5 frères et soeurs de Gilberto.

A.D. avec AFP