BFMTV

Mali : l'intervention militaire est inévitable

BFMTV
Pendant sa tournée en Afrique, le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a abordé la situation malienne avec le président du Tchad.

Faut-il intervenir au Mali et comment ? En visite au Niger, Burkina Faso, au Sénégal et au Tchad, le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, s'est penché sur la situation du pays avec les dirigeants africains. La plupart des pays limitrophes du Mali sont aux premières loges d’une crise qui déchire le pays. La France prépare le terrain, géopolitiquement très sensible.

L'influence des islamistes armés progresse sur un territoire où le gouvernement est extrêmement fragilisé. Pour les pays voisins, comme la Côte d'Ivoire, l'intervention militaire est devenue inévitable. Alassane Outtara l'affirme dans une interview au Journal du Dimanche, une résolution sera déposée à l'ONU dans ce sens par la communauté des Etats d'Afrique de l'ouest.

L'Algérie réticente à une intervention militaire de la France

Le sujet était au centre des discussions lors de la visite de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, d'autant plus que la France s’apprête à prendre la présidence tournante du Conseil de sécurité au mois d'août.

Laurent Fabius prépare le terrain, mais reste en retrait car l'Algérie, alliée indispensable dans la région, ne supporterait pas de voir l'ancienne puissance envoyer des forces militaires à ses frontières.