BFMTV

Nord-Mali : les islamistes imposent la charia aux habitants

BFMTV

Bars et hôtels fermés, alcool interdit, c’est le quotidien des habitants du nord du Mali, sous contrôle des djihadistes. Dans la ville de Gao, les drapeaux et inscriptions islamistes recouvrent la ville.

Les maîtres des lieux s'apellent les membres du Mujao, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest. Ils ont chassé par les armes l’armée malienne ainsi que la rebellion touareg, leurs anciens alliés, le 27 juin dernier. Ils possèdent désormais les plein pouvoirs à Gao. La moitié de la population de la ville a fui leur offensive, les 35.000 habitants restants n’ont pas d’autre choix que de vivre sous leur joug.

Les habitants de Gao, sous le joug du Mujao, reprochent au gouvernement de les avoir abandonnés

Résignés, les habitants de Gao reprochent au gouvernement malien à Bamako de les avoir abandonnés.