BFMTV

Hollande acclamé au Mali: "Nous avons gagné cette guerre"

François Hollande est accueilli à Bamako par le nouveau président, Ibrahim Boubakar Keïta, jeudi 19 septembre

François Hollande est accueilli à Bamako par le nouveau président, Ibrahim Boubakar Keïta, jeudi 19 septembre - -

Devant une foule conquise, François Hollande s'est exprimé sur la guerre et sur l'amitié franco-malienne jeudi.

"C'est une grande joie pour le président de la République de la France d'être ici". François Hollande n'avait pas goûté un bain de foule acquis à sa cause comme celui qui lui a été offert dans le stade du 26-mars de Bamako depuis longtemps. A l'occasion de l'investiture d'Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), 55.000 Maliens ont acclamé le chef de l'Etat.

Dans le stade, la foule a acclamé François Hollande.
Dans le stade, la foule a acclamé François Hollande. © -

"Sans l'intervention militaire de la France, les terroristes seraient ici", a martelé François Hollande. "C'était notre devoir de venir vous aider, quand des hommes, des femmes et des enfants sont massacrés, quand les Droits de l'Homme sont contestés, c'est notre devoir d'intervenir", a poursuivi le chef de l'Etat avant de rendre hommage aux sept soldats français morts au Mali.

"Ibrahim Boubacar Keïta, nous avons gagné cette guerre, nous avons chassé les terroristes", a affirmé François Hollande au milieu des cris, avant de le féliciter pour avoir "organisé des élections incontestables".

"Nous avons donné la plus grande leçon de solidarité entre les peuples pour la sécurité du Mali, du Sahel et aussi de l'Europe quand il s'agit de lutter contre le terrorisme", s'est aussi félicité le président français.

"Vive le Mali, vive la France", a conclu le président de la République après quinze minutes de discours.

Samuel Auffray