BFMTV

Le Tchad interdit la burqa après un double attentat

Le gouvernement tchadien a décidé mercredi d'interdire la burqa pour des raisons de sécurité. Le pays vient d'être touché par un double attentat-suicide qui a tué 33 personnes et blessé 101 autres dans la capitale N'Djamena.

"Le port de la burqa doit cesser immédiatement à compter de ce jour, non seulement dans les lieux publics et les écoles mais sur toute l'étendue du territoire", a annoncé le chef du gouvernement tchadien lors d'une adresse aux leaders des différentes communautés religieuses à la veille du début du ramadan.

Lundi, le commissariat central de la ville et l'école de police avaient été visés dans des attentats suicides. Pour les autorités tchadiennes, l'attentat porte la marque de la secte islamiste Boko Haram. C'est la première fois qu'un attentat touche la capitale tchadienne. 

la rédaction avec AFP