BFMTV

fin de l'enquête visant le fils du président équato-guinéen, Teodorin Obiang

Teodorin Obiang, fils de président équato-guinéen

Teodorin Obiang, fils de président équato-guinéen - Steve Jordan / AFP

L'enquête dite des biens mal acquis qui vaut une mise en examen à Teodorin Obiang, le fils du président équato-guinéen, a été close le 11 août, ont annoncé mardi à l'AFP des sources proches du dossier et judiciaire.

Les enquêteurs le soupçonnent de s'être frauduleusement bâti en France, avec des fonds publics de son pays, "un patrimoine immobilier et mobilier conséquent estimé à plusieurs centaines de millions d'euros", selon une source proche du dossier.

Le parquet national financier (PNF) doit désormais rendre ses réquisitions avant que le juge ne décide de renvoyer ou non en correctionnelle celui qui est également deuxième vice-président de son pays. Le volet de l'enquête concernant le patrimoine des familles du chef de l'Etat congolais Denis Sassou Nguesso (Congo) et du défunt Omar Bongo (Gabon) se poursuit.

la rédaction avec AFP