BFMTV

Egypte: gaz lacrymogènes pour disperser des étudiants pro-Morsi

Des milliers d'étudiants manifestaient dimanche au Caire pour réclamer le retour du président islamiste Mohamed Morsi destitué par l'armée et la police a tiré des grenades lacrymogènes sur un défilé à l'université d'Al-Azhar.

Le ministère de l'Intérieur a de son côté affirmé dans un communiqué que "plus de 3.000 étudiants de l'Université d'Al-Azhar ont manifesté et bloqué la route Al-Nasr", une artère importante de la capitale égyptienne, scandant des slogans hostiles aux forces de l'ordre et leur lançant des pierres, "forçant les troupes à utiliser des gaz lacrymogènes pour les disperser".

L. B. avec AFP