BFMTV

Egypte: 102 partisans de Morsi condamnés à 10 ans de prison

BFMTV

Un tribunal du Caire a condamné samedi 102 partisans du président islamiste destitué Mohamed Morsi à 10 ans de prison pour des manifestations violentes, a rapporté la télévision d'Etat, samedi, jour d'ouverture officielle de la campagne présidentielle.

L'ancien chef de l'armée Abdel Fatah al-Sissi, archi-favori, a promis samedi à l'Egypte "stabilité, sécurité et espoir", sur fond de violences et de répression des islamistes.

Cette campagne doit s'achever le 23 mai, et le scrutin est prévu les 26 et 27 mai, pour doter le plus peuplé des pays arabes d'un nouveau président, onze mois après l'éviction par M. Sissi du premier chef d'Etat du pays élu démocratiquement, l'islamiste Mohamed Morsi.

Depuis cette destitution le 3 juillet, les Frères musulmans de Mohamed Morsi, première force politique organisée du pays et vainqueurs de toutes les élections depuis la révolte de 2011, subissent une répression impitoyable.

Depuis la destitution et l'arrestation de M. Morsi par l'armée en juillet 2013, des milliers de ses partisans ont été emprisonnés, et des centaines d'entre eux ont été condamnés à mort ou à de lourdes peines dans des procès de masse.

K. L. avec AFP