BFMTV

Attaques de l'EI dans le Sinaï égyptien: au moins 70 soldats et civils tués

BFMTV

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a lancé mercredi une série d'attaques sans précédent contre l'armée dans le Sinaï en Egypte. Un nouveau coup dur pour le pouvoir du président Abdel Fattah al-Sissi qui a fait au moins 70 morts, en majorité des soldats mais aussi des civils.

Des affrontements ont éclaté entre soldats et assaillants après la vague d'attaques, faisant 38 morts parmi les djihadistes dans le Nord-Sinaï, dans l'est de l'Egypte, selon des sources médicales et de sécurité. Ils étaient toujours en cours dans l'après-midi.

"C'est la guerre. La bataille se poursuit", a indiqué un haut responsable militaire à l'AFP. "Vu le nombre de terroristes mobilisés et l'armement utilisé, (ces attaques sont) sans précédent", a-t-il ajouté.

Ce bilan est l'un des plus lourds subis par l'armée dans ce bastion du groupe Ansar Beït al-Maqdess, branche de l'EI dans le Sinaï, qui a multiplié les attentats meurtriers contre les forces de l'ordre depuis la destitution par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi en 2013.

la rédaction avec AFP