BFMTV

La CPI rejette la demande de mise en liberté provisoire de Gbagbo

BFMTV

La Cour pénale internationale (CPI) a rejeté vendredi en appel la demande de mise en liberté provisoire de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, soupçonné de crimes contre l'humanité au cours des violences post-électorales de 2010-2011.

"Il est approprié de confirmer la décision contestée car elle n'a été affectée d'aucune erreur", a déclaré la juge Sanji Mmasenono Monageng au cours d'une audience publique devant la CPI, qui siège à La Haye.

La défense avait déposé le 1er mai une requête demandant la libération provisoire de Laurent Gbagbo, 67 ans, assurant notamment que cela lui permettrait de "récupérer physiquement et moralement, ce qui lui permettra d'être en forme pour participer à la procédure judiciaire".