BFMTV

Chute de Mugabe: censure, effet Streisand et parodies

La chute de Robert Mugabe a été beaucoup parodiée, comme ici avec Kim Kardashian.

La chute de Robert Mugabe a été beaucoup parodiée, comme ici avec Kim Kardashian. - Twitter

Le président autocratique du Zimbabwe a chuté mercredi, sous les flashs des photographes. En voulant étouffer l'affaire, les autorités ont fait de la chute de Robert Mugabe un "mème" avec de nombreuses parodies sur Internet.

"Pour être honnête, même Jésus aurait trébuché dans ce genre de situation, et vous aussi", a déclaré le ministre zimbabwéen Jonathan Moyo au journal gouvernemental The Herald. Robert Mugabe, président du Zimbabwe depuis l'indépendance du pays en 1980 a chuté mercredi en descendant d'un podium après avoir prononcé un discours à l'aéroport d'Harare, la capital du pays.

Le vieux président, qui rentrait d'Addis Abeba où il a été choisi pour exercer la présidence tournante de l'Union africaine pour un an, a raté une marche et s'est retrouvé sur les genoux devant des centaines de partisans et des journalistes. Des collaborateurs l'ont rapidement aidé à se relever et il s'est dirigé, sans un mot, vers la voiture qui l'attendait.

L'histoire aurait pu s'arrêter là. Seulement, les autorités du pays ont contraint plusieurs médias présents à supprimer les images de l'incident, peu valorisantes pour le président autocratique âgé de 90 ans.

Mugabe, Kim Kardashian et Usain Bolt

Malgré cette tentative de censure, l'image a filtré et s'est répandue sur Internet et les réseaux sociaux et Mugabe a été "victime" d'un effet Streisand. L'effet Streisand consiste à donner de l'ampleur, involontairement, à un événement que l'on souhaite étouffer. Il tient son nom de la chanteuse Barbra Steisand et d'une photo aérienne de son domaine privé.

Avec des mots-clés comme #MugabeFalls, #NotMugabe ou #NotMugabeFall, des internautes se sont amusés répandre la photo et à la parodier, donnant de l'importance à l'événement. A grand coup de Photoshop, Mugabe s'est retrouvé la main sur les fesses de Kim Kardashian, a courir face à Usain Bolt et autres situations aussi cocasses. De nombreux internautes se sont aussi fait prendre en photo dans la même position que le président du Zimbabwe. 

Au pouvoir depuis l'indépendance en 1980, Robert Mugabe a jusqu'ici fait mentir toutes les rumeurs alarmistes au sujer de son état de santé (décrit à maintes reprises au seuil de la mort, atteint notamment d'un cancer...) ou bien d'une éventuelle volonté de passer la main. Il a prévenu qu'il finirait centenaire, et la Constitution zimbabwéenne lui permet théoriquement de rester au pouvoir jusqu'à 99 ans.

M. P. avec AFP