BFMTV

Burkina: le chef putschiste Diendéré suivra la décision de la médiation

Le général Gilbert Diendéré au palais présidentiel de Ougadougou, après le coup de la garde présidentielle, le 17 septembre 2015.

Le général Gilbert Diendéré au palais présidentiel de Ougadougou, après le coup de la garde présidentielle, le 17 septembre 2015. - AFP - Ahmed Ouoba

Le chef des putschistes au Burkina Faso, le général Gilbert Diendéré, a déclaré mardi qu'il s'en remettrait aux conclusions de la médiation régionale qui doit se réunir à Abuja.

"Nous tiendrons compte de toute décision qui sera adoptée par la Cédéao (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest)", a déclaré devant la presse le général Diendéré, dont l'armée loyaliste réclame la reddition. Interrogé sur la date de son départ, le général Diendéré a déclaré que "la date sera déterminée par la Cédéao, ça n'est pas à nous la déterminer".

Le projet de sortie de crise de la Cédéao étudié mardi en sommet extraordinaire prévoit notamment la restauration des autorités de transition au Burkina mais aussi l'amnistie des putschistes et la réintégration des partisans du président déchu Blaise Compaoré dans la compétition électorale. Ce projet a été vivement critiqué par la société civile et l'opposition au Burkina.

la rédaction avec AFP