BFMTV

Afrique du Sud: deux morts dans des violences à Pretoria

Deux personnes sont décédées à la suite de saccages dans le bidonville de Mamelodi, (Photo d'illustration)

Deux personnes sont décédées à la suite de saccages dans le bidonville de Mamelodi, (Photo d'illustration) - Google maps

"Deux suspects ont été tués par balles pendant des saccages à Mamelodi", un bidonville de l'est de Pretoria, a déclaré la police sud-africaine dans un communiqué.

Deux personnes sont mortes à Mamelodi, un township de Pretoria, dans la nuit de mardi à mercredi, au cours de violents incidents provoqués par la nomination contestée d'un candidat à la mairie de la capitale sud-africaine pour les municipales d'août, a indiqué ce mercredi la police sud-africaine.

Une vingtaine de bus brûlés

La porte-parole de la police, Noxolo Kweza, a également affirmé que les autorités avaient arrêté "plus de 40 personnes depuis hier (mardi) dans différents townships de Pretoria". "Ils sont poursuivis pour violences sur la voie publique, vol, recel et dégradations malveillantes", a-t-elle ajouté. Depuis lundi, plusieurs townships de Tshwane, la municipalité qui englobe Pretoria, sont touchés par de violents incidents. Une vingtaine de bus ont été brûlés et plusieurs magasins vandalisés. Ces incidents ont éclaté suite à la nomination des candidats du parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), pour les élections municipales du 3 août. Les habitants protestent contre le parachutage d'une candidate à la mairie, Thoko Dididza, au lieu de reconduire le maire sortant Kgosientso Ramokgopa.

A.M avec AFP