BFMTV

100.000 Ethiopiens rapatriés d'Arabie Saoudite, 50.000 de plus attendus

BFMTV

L'Ethiopie a déjà rapatrié 100.000 de ses ressortissants d'Arabie Saoudite après la décision de Ryad d'expulser les immigrants illégaux de son territoire, a annoncé jeudi le ministre éthiopien des Affaires étrangères, disant en attendre près 50.000 de plus.

"Le nombre (d'Ethiopiens concernés) continue d'augmenter au fur et à mesure", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère éthiopien des Affaires étrangères, Dina Mufti. En lançant cette opération de rapatriement, début novembre, les autorités éthiopiennes tablaient sur 10.000 personnes concernées avant, fin novembre, de prévoir 80.000 retours.

"Les arrivées de la nuit dernière en provenance d'Arabie saoudite portent à 100.620" le nombre d'Ethiopiens rapatriés, a indiqué jeudi le chef de la diplomatie éthiopienne Tedros Adhanom, sur sa page Facebook.

Les autorités éthiopiennes avaient annoncé début novembre qu'elles allaient rapatrier leurs citoyens vivant illégalement en Arabie Saoudite, après la mort, selon Addis, de trois Ethiopiens dans des émeutes consécutives à une campagne d'expulsion massive de clandestins décidée par Ryad.

A.D. avec AFP