Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte lors du sommet européen sur la crise migratoire à Bruxelles, le 28 juin 2018
 

Un accord sur la question migratoire a finalement été conclu ce vendredi vers 4h30 du matin entre les 28 dirigeants de l'Union européenne et prévoit notamment l'ouverture de "centres contrôlés" dans des pays européens "volontaires".

Votre opinion

Postez un commentaire