BFMTV
International

Accord entre Israël et les Emirats arabes unis: les réactions de la communauté internationale

L'ambassadeur américain en Israël David Friedman (2è g), le conseiller Jared Kushner (2e d) et le secretaire au Trésor Steven Mnuchin (d) écoutent Donald Trump annoncer l'accord entre Israël et les Emirats Arabes Unis le 13 août 2020 à la Maison Blanche.

L'ambassadeur américain en Israël David Friedman (2è g), le conseiller Jared Kushner (2e d) et le secretaire au Trésor Steven Mnuchin (d) écoutent Donald Trump annoncer l'accord entre Israël et les Emirats Arabes Unis le 13 août 2020 à la Maison Blanche. - Brendan Smialowski © 2019 AFP

La communauté internationale s'est montrée partagée quant à l'annonce de l'accord de normalisation des relations ente Israël et les Emirats arabes unis.

L'annonce jeudi par les Etats-Unis de l'accord de paix négocié entre Israël et les Emirats arabes unis a suscité des réactions mitigées au sein la communauté internationale. Si certain y voient un événement historique, comme la France qui s'est "félicitée" d'un "état d'esprit nouveau", d'autres dénoncent une "trahison" de la part des puissances impliquées. Voici les principales réactions à l'annonce de la normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis.

· Les Etats-Unis évoquent un "accord historique"

Il s'agit d'une "percée spectaculaire", a commenté le président Donald Trump, qualifiant cette normalisation d'"accord de paix historique entre nos deux grands amis".

"Les Etats-Unis espèrent que ce pas audacieux sera le premier d'une série d'accords clôturant 72 années d'hostilités dans la région", a appuyé le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo.

· Le Hamas déplore un "chèque en blanc"

L'accord "ne sert pas la cause palestinienne" et constitue un "chèque en blanc" pour la poursuite de "l'occupation" par Israël, a dénoncé le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza. L'Autorité palestinienne dénonce une "trahison"

"Les dirigeants palestiniens rejettent ce que les Emirats arabes unis ont fait. Il s'agit d'une trahison de Jérusalem et de la cause palestinienne", a indiqué dans un communiqué l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, appelant à une "réunion d'urgence" de la Ligue arabe.

· L'Iran qualifie l'accord de "stupidité stratégique"

Le ministère iranien des Affaires étrangères a qualifié l'accord de "stupidité stratégique d'Abou Dhabi et de Tel-Aviv", ajoutant qu'il renforcerait "l'axe de résistance dans la région", en référence aux alliés de Téhéran au Moyen-Orient.

· Bahreïn reconnaît une "étape historique"

"Le royaume salue les efforts diplomatiques déployés par les Emirats arabes unis. Cette étape historique contribuera au renforcement de la stabilité et de la paix dans la région", a rapporté l'agence de presse officielle, Bahrain News Agency.

· L'Egypte salue les efforts pour assurer la "stabilité"

"J'apprécie les efforts des artisans de cet accord pour la prospérité et la stabilité de notre région", a tweeté le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, saluant "une étape" vers la "réalisation de la paix au Moyen-Orient". L'Egypte est signataire, également sous la tutelle de Washington, du premier traité de paix avec l'Etat hébreu en 1979.

· La Turquie, condamne une "trahison" des Emirats envers la cause palestinienne

"Les Emirats arabes unis s'efforcent de présenter cela comme une sorte de sacrifice pour la Palestine, alors qu'ils trahissent la cause palestinienne pour servir leurs petits intérêts", a réagi le ministère turc des Affaires étrangères.

"L'Histoire et la conscience des peuples de la région n'oublieront pas cette hypocrisie et ne la pardonneront jamais."

· Pour le Royaume-Uni les négociations entre Israël et la Palestine constituent la "seule solution"

"C'est une étape historique qui voit la normalisation des relations entre deux grands amis du Royaume-Uni... A la fin, il n'y a pas de substitut pour des négociations directes entre les Palestiniens et Israël, seule solution pour parvenir à une solution à deux Etats et une paix durable", a déclaré le chef de la diplomatie britannique, Dominic Raab.

· L'Allemagne loue "un pas historique"

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a jugé vendredi que l'accord de normalisation des relations entre Israël et les Emirats arabes unis était "une contribution importante à la paix dans la région".

C'est "un pas historique", a estimé le chef de la diplomatie allemande dont le pays assure actuellement la présidence tournante de l'UE. "Nous espérons que cet accord (...) va permettre de donner un nouvel élan au processus de paix au Proche-Orient".

Par MH avec AFP