BFMTV

"50 shades": un enfant sanctionné pour s'être déguisé en Christian Grey

-

- - Capture YouTube de la bande-annonce du film "50 nuances de Grey"

En Grande-Bretagne, Liam Scholes un enfant de onze ans, s'est rendu à la journée mondiale du livre à Manchester déguisé en Christian Grey, le sadomasochiste du livre "50 nuances de Grey". Le corps enseignant lui a interdit de prendre part en l'état à la photo de groupe.

Masque, câble électrique et costume cravate. C'est habillé en Christian Grey que le petit Liam Scholes a choisi de se rendre, jeudi, à l'événement de son école, ont relayé les médias britanniques. Mais, son costume tiré du film 50 nuances de Grey n'a pas fait l'unanimité....

Un accoutrement "inapproprié"

Entre des enfants déguisés en Harry Potter et Dark Vador, le petit Liam a fait une entrée remarquée en arrivant à la journée du livre de Manchester, habillé comme le sadomasochiste Christian Grey. Durant cette journée, censée rendre hommage aux personnages célèbres de la littérature, tous ont reconnu le personnage du film "50 nuances de Grey".

Cependant malgré le succès du film le déguisement n'a pas convaincu l'équipe enseignante qui a obligé l'élève à changer de déguisement. Les professeurs s'opposaient à sa participation en l'état à l'évènement ainsi qu'à sa participation à la photo de classe. "Ces décisions reflètent les critères particulièrement élevés de l'établissement en matière de comportement, de bienséance et de protection des élèves", a justifié la principale de l'établissement, Lynn Nicholls.

"L' école voulait qu'il soit déguisé en James Bond"

Sa mère, Nicola, jointe par téléphone par l'établissement au moment des faits, a fait preuve de son mécontentement sur Twitter.

Dans les médias britanniques, elle s'est dit "très décue" pour son fils et ne comprend pas la polémique suscitée par ce costume. "On a pensé que c'était marrant. On se dirigeait vers la maison quand il a eu l'idée d’y aller en tant que Christian Grey. Au début on en a rigolé mais après en avoir discuté avec quelques amis on a vu le côté marrant et on a décidé que ça serait une bonne idée de costume", a-t-elle indiqué au Manchester Evening News.

"L'école voulait qu'il soit James Bond, un personnage controversé qui tue des gens. Je ne sais pas qui est le pire des deux. Un des professeurs est venu habillé en Dexter, je ne vois pas pourquoi le sexe est plus inapproprié que le meurtre", a-t-elle ajouté.

Sa mère a toutefois jugé bon de préciser au journal The Guardian que le jeune garçon n'avait pas vu le film ni lu les livres.

Audrey Guiraud avec AFP