BFMTV

Y-a-t-il des OGM dans votre caddie ?

-

- - -

La question des OGM revient sur le devant de la scène, au lendemain de la publication d'une inquiétante enquête.

Scruter les étiquettes de vos produits préférés pour tenter d'y déceler la présence d'OGM est vain. Sauf à cultiver soi-même ses fruits et légumes dans un environnement protégé, aucune certitude ne peut être donnée quant à la présence d'OGM dans un article des circuits de consommation courants.

Le bio valeur sûre malgré tout

Le label bio AB reste une bonne garantie. Sa fiabilité est estimée à 95%. 

Pour le reste de l'étiquetage, les exigences législatives et réglementaires ne sont pas très grandes.

Seuls quelques produits, ceux à base de soja ou de maïs affichent qu'ils sont "sans OGM". Mais la réalité est que ces modifications génétiques sont partout, en très petites quantités.On en trouve ainsi dans des articles aussi divers que des gâteaux secs de grandes marques, la quasi-totalité des plats préparés ou encore certains aliments pour bébés.Le site de Greenpeace recense à travers un guide interactif les bons et mauvais élèves en la matière, parmi les marques et les distributeurs.

Les animaux indirectement responsables

Si la culture des OGM est proscrite en France, l'importation de telles denrées n'est pour autant pas interdite. Les animaux sont ainsi élevés avec ces aliments génétiquement modifiés. Ces nutriments se retrouvent ensuite immanquablement dans nos assiettes. 

Sujet vidéo : Diane Gouffrant et Rémi Pin.