BFMTV

Un iceberg de 110 km² se détache d'un glacier au Groenland

Photo illustrant la fonte des glaces au Groenland.

Photo illustrant la fonte des glaces au Groenland. - AFP

Les chercheurs imputent ce phénomène à la hausse inquiétante des températures dans cette région du globe.

Un grand morceau de la calotte glaciaire du Groenland s'est détaché fin août, rapporte la BBC. Selon les scientifiques interrogés par le média britannique, la formation de cet immense iceberg, d'une superficie d'environ 110km², est dûe au réchauffement climatique en Arctique.

"La température dans cette zone a augmenté de 3°C en 40 ans", rapporte le Dr Jenny Turton de l'institut allemand pour la géographie.

Des températures record ont également été enregistrées dans cette région du globe au cours des deux derniers étés.

"Nous devrions être très inquiets"

Cette section du glacier était rattachée au fjord Nioghalvfjerdsfjorden d'une longueur de 80km et d'un largeur d'environ 20km, a précisé le GEUS, l'institut danois de surveillance géologique.

"Nous devrions être très inquiets face à ce qui s'annonce comme la désintégration progressive de la dernière grande barrière de glace en Arctique", a déclaré le professeur Jason Box du GEUS.

Pour le professeur de glaciologie, le fjord Nioghalvfjerdsfjorden est d'une grande importance puisque directement rattaché à la calotte glaciaire du Groenland. "Cela signifie qu'un jour, si le réchauffement climatique se poursuit comme nous le craignons, cette région deviendra probablement une zone majeure de déglaciation du Groenland", explique-t-il.

Selon une étude de l'université de Lincoln au Royaume-Uni, la fonte des glaces au Groenland devrait contribuer à hauteur d'au moins 10 centimètres à la hausse du niveau des mers d'ici la fin du siècle.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV