BFMTV

Un iceberg se retourne pendant que l'explorateur Mike Horn l'escalade

Un iceberg se retourne pendant l'escalade de l'aventurier Mike Horn

Un iceberg se retourne pendant l'escalade de l'aventurier Mike Horn - Mike Horn - capture d'écran YouTube

L'aventurier a partagé une vidéo relatant sa mésaventure et les enseignements qu'il en a tirés. Il espère qu'elle constituera une leçon sur ce qu'il ne faut "pas faire dans l'Arctique".

"C'est une bêtise à 100%." Le célèbre explorateur Mike Horn a publié une vidéo partageant l'une de ses "erreurs": en voyage autour de l'île Spitzberg, dans l'archipel norvégien du Svalbard, à l'Est du Groenland, il a entrepris d'escalader un iceberg. Une expérience qui a mal tourné, puisque le bloc de glace s'est retourné pendant l'ascension de l'aventurier.

"L'iceberg aurait pu me pousser au fond", raconte-t-il, n'hésitant pas à qualifier son aventure de "connerie".

"Tu te retrouves dans l'eau à 2°C. Avec les crampons, les piolets, les vêtements, l'eau, tu commences à couler", relate l'explorateur qui a heureusement pu être rapidement repêché par son équipe.

Une aventure qui n'a pas refroidi l'explorateur

Mike Horn explique avoir longtemps hésité avant de poster la vidéo et espère que celle-ci constituera "une leçon [sur ce qu'il ne faut] pas faire dans l'Arctique".

"On apprend des conneries des autres", précise-t-il.

Cette mauvaise expérience n'aura pas fait passer à l'aventurier son goût pour l'escalade d'icebergs, mais celui-ci assure que dorénavant, il grimpera "des icebergs qui ont touché la terre, avec la base qui est solide". Et ce n'est pas le seul enseignement que l'explorateur dit avoir tiré de sa mésaventure.

"C'est plus sûr de voir des glaçons dans ton gin tonic que des glaçons qui tombent sur ta gueule dans l'Arctique", plaisante-t-il. Avant de conclure: "C'est pas les icebergs qui sont dangereux, c'est l'homme qui grimpe l'iceberg qui est dangereux, parce qu'il a pris une mauvaise décision."
Maëllyss Hedin Journaliste BFMTV