BFMTV

Toshiba illumine la Joconde

Toshiba éclaire déjà depuis un an la Cour Napoléon du Louvre

Toshiba éclaire déjà depuis un an la Cour Napoléon du Louvre - -

Le Louvre reste le musée le plus visité au monde. Près de 10 millions de visiteurs en 2012. 50 % des visiteurs ont moins de 30 ans. S'ils arrivent à quitter des yeux Mona Lisa et prennent le temps de lever le nez, ils pourront découvrir les éclairages réalisés par Toshiba. Le géant japonais poursuit activement son partenariat avec le Louvre.

Durant 13 ans, Toshiba et le musée le plus célèbre au monde seront étroitement liés.

Progressivement la marque japonaise a investi les lieux. Il y a eu l'éclairage de la pyramide en décembre 2011. Puis l'année suivante, la cour Napoléon. C'est au tour de l'intérieur avec les salles rouges et le célèbre tableau de Léonard de Vinci la Joconde. L'inauguration a lieu ce mardi.

Le géant japonais utilisera de nouvelles LED qui respectent l'atmosphère parisienne des lieux. Toshiba se veut rassurant: sa gamme célèbre Akari ne bouleverse en rien les habitudes des visiteurs. Il faut dire que le groupe ne cesse de poursuivre sa R&D. 6% de son chiffre d'affaires y est consacré.

Le groupe pousse la technologie led pour obtenir un éclairage de haute qualité avec des rendus lumière les meilleurs possibles. Alors que le partenariat n'est en qu'à ses débuts (il doit prendre fin en 2023) le bilan est très positif pour le Musée. La consommation d'énergie a été réduite de 73%. Le nombre de luminaires a été réduit: 3200 contre 4400 auparavant. La maintenance aussi est moins fréquente. Autant de gains économiques.

Prochaine étape: le marché des luminaires

Pour Toshiba, le Louvre est évidemment une très belle vitrine. L'impact est fort sur le marché professionnel. Le groupe japonais est désormais le 3ème du marché. En Europe, sa part de marché est de l'ordre de 10% avec un franc succès en France puisque Toshiba dépasse les 20%.

Illuminer le musée du Louvre s'inscrit dans la démarche de mécénat de la marque, à l'image de ce qu'elle fait dans les temples au Japon. Le groupe gagne du terrain en même temps hors de ses frontières, son objectif est clairement affiché. Et il ne compte pas en rester là. Comme l'explique François Séguineau, vice-président Europe de Toshiba Eclairage, les luminaires seront le prochain enjeu. Son marché potentiel: les immeubles, les hôtels et les boutiques non alimentaires. Des contrats sont déjà en cours avec Afflelou ou encore Orange.

Toshiba mise sur la technique et le design en adaptant les formes aux demandes européennes. C'est ainsi que l'on apprend que les goûts et les couleurs ne sont pas identiques selon les pays. Il lui faut de la souplesse dans sa production. Les LED sont fabriquées au Japon mais l'assemblage et le travail d'optique sont réalisés au niveau local. Toshiba n'oublie pas non plus les particuliers. Il devrait faire une offre à la rentrée, en pleine saison de l'éclairage.

Nathalie Croisé