BFMTV

Pollution: Paris pourrait demander la circulation alternée pour jeudi

Une nouvelle alerte aux particules a été émise par Airparif, mardi soir. Anne Hidalgo a fait savoir qu'elle se tenait prête à "mettre en oeuvre la circulation alternée."

La mairie de Paris pourrait demander mercredi au gouvernement de mettre en place la circulation alternée jeudi, si les prévisions d'Airparif font à nouveau état d'un dépassement du seuil d'alerte à la pollution aux particules fines, a affirmé l'adjoint aux Transports Christophe Nadjovski.

Les particules fines, qui affectent les systèmes respiratoire et cardiovasculaire, sont une des principales sources de pollution de l'air et peuvent être mortelles, même à court terme. Il est ainsi recommandé aux personnes vulnérables et sensibles d'éviter les activités physiques et sportives intenses en plein air ou en intérieur. De son côté, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a assuré que la ville "prolongeait ses mesures d’urgences et se tient prête à mettre en œuvre la circulation alternée." Le Conseil de Paris a adopté début février un plan antipollution, qui propose un ensemble de mesures d'incitation et d'interdiction progressive de certains moyens de transport, qui commenceront à entrer en vigueur dès juillet 2015.

Circulation alternée si la pollution persiste

"Si Airparif prévoit que le dépassement du seuil d'alerte aux particules se poursuit jeudi, la Ville demandera immédiatement à l’Etat de mettre en œuvre la circulation alternée dès jeudi, ainsi que le contournement de l’Ile-de-France par les poids-lourds de transit, tout en appelant le STIF à appliquer la gratuité des transports collectifs en Ile-de-France afin de faciliter le déplacement des Franciliens. La Ville demande aux automobilistes de se préparer à cette éventualité."

S. C. avec AFP