BFMTV

Pollution à l'ozone: comment se forme-t-elle et quels sont les risques?

Favorisée par la chaleur, cette pollution peut causer des problèmes respiratoires. La pollution à l'ozone n'est pas à confondre avec la couche d'ozone qui a, au contraire, un rôle protecteur.

En plus de la canicule, vient s'ajouter la pollution. Après les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse déjà en alerte ce mardi, un pic de pollution à l'ozone pourrait aussi être atteint en Ile-de-France mercredi. Cette pollution est justement favorisée par la chaleur. Explications.

>> Comment se forme la pollution à l'ozone? 

L'ozone est un polluant "secondaire", c'est-à-dire qu'il se forme à partir d'autres polluants tels que les oxydes d'azote (produits à 50% par le secteur routier) ou des "composés organiques volatils " issus d'hydrocarbures (dans l'essence, les peintures, les colles ou encore les solvants). 

A ce cocktail d'émissions, s'ajoute l'action du rayonnement solaire. La chaleur contribue à créer une pollution à l'ozone. Cette pollution est donc un phénomène typiquement estival qui se produit en période de fortes chaleurs et en l'absence de vent. L'ozone se forme en particulier l'après-midi, lorsque l'ensoleillement est maximal.

>> Quels effets sur la santé? 

L'ozone est un gaz irritant qui peut entraîner des complications respiratoires. En pénétrant jusqu'aux voies respiratoires, l'ozone peut provoquer irritations des yeux, de la gorge et du nez mais aussi des essoufflements ou une gêne douloureuse.

Ces effets sont particulièrement ressentis par les personnes les plus fragiles, les enfants ou les personnes âgées, mais aussi chez ceux souffrant déjà de pathologies respiratoires comme l'asthme.

En période de pollution à l'ozone, il est recommandé d'éviter les efforts physiques à l'extérieur.

>> Quelle différence avec la couche d'ozone? 

Si la pollution à l'ozone est dangereuse pour la santé, en revanche, l'ozone située à très haute altitude dans l'atmosphère a un rôle protecteur. Ce "bon ozone" constitue la fameuse couche d'ozone à plus de 30 km du sol dans la stratosphère. La couche d'ozone est indispensable car elle filtre les rayons ultraviolet nocifs du soleil et permet la vie sur terre. 

Plus proche de nous, dans la basse atmosphère, l'ozone est aussi présent naturellement mais en faible quantité. C'est lorsque sa concentration augmente à ce niveau qu'il joue un rôle de polluant. "Contrairement au 'bon ozone' qui se forme naturellement en altitude, ce 'mauvais ozone' ne protège pas des rayons UV", précise Airparif.

>> La pollution à l'ozone est-elle visible? 

Oui, la pollution à l'ozone est visible sous forme de nuage également appelé "smog photochimique". "Le smog photochimique est un brouillard brunâtre et oxydant qui résulte d'un mélange de particules et de gaz (...) et dont l'ozone est l'élément principal", indique Airparif. 

Carole Blanchard