BFMTV

Pic de pollution à Toulouse et Montauban, une procédure d'information déclenchée

Circulation sur l'autoroute. Photo d'illustration.

Circulation sur l'autoroute. Photo d'illustration. - Jeff Pachoud - AFP

En raison de la mauvaise qualité de l'air ce lundi sur les départements de la Haute-Garonne et du Tarn-de-Garonne, une procédure d'information et de recommandation a été déclenchée.

"Un épisode de pollution de l’air aux particules en suspension (PM10) est actuellement observé sur les départements de la Haute-Garonne et du Tarn et Garonne", signale, ce lundi, un communiqué de l'Organisme de contrôle de la pollution de l'air ORAMIP.

Une procédure d'information au public déclenchée

C'est pourquoi une procédure d'information au public et de recommandation a été déclenchée par les préfets des deux départements concernés pour ce lundi. Ce type de procédure diffuse un certains nombre de conseils pour réduire la pollution (la réduction de la vitesse, éviter les feux d'agréments, utiliser le covoiturage ou les transports en communs), ainsi que des conseils sanitaires pour les populations vulnérables.

Selon l'ORAMIP, "la cause principale de cette pollution est l’accumulation des particules en suspension du fait d’une atmosphère très stable et d’un vent faible." Des particules "émises par le trafic routier, les dispositifs de chauffage, les industries, ou qui peuvent être d’origine naturelle".

L'indice de qualité de l'air devrait être "mauvais" lundi sur ces deux départements, et "moyen à médiocre" sur le reste de la région, selon les prévisions calculées. La persistance de cet épisode de pollution pour la journée de mardi sera fonction de l'évolution des conditions météorologiques.

A.C. avec AFP