BFMTV

Paris: Gérard Collomb veut un "plan global de circulation" pour les JO de 2024

-

- - Gérard Collomb et Anne Hidalgo en 2014 au Stade de France à l'occasion de Lyon-Paris - Archives - AFP

Le ministre de l'Intérieur souhaite accueillir au mieux les millions de visiteurs qui afflueront en 2024, et veut que la mairie et la préfecture trouvent des compromis d'ici là.

Alors que le sujet de la circulation dans la capitale fait polémique ces derniers mois, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé ce dimanche qu'il veut que la mairie et la préfecture de police mettent en place un "plan global de circulation" à Paris en vue des JO de 2024. L'ancien maire de Lyon souhaite que la capitale puisse accueillir au mieux "les millions de touristes" attendus.

"Plutôt qu'avoir un certain nombre de mesures partielles prises au coup par coup, il faudrait plutôt réfléchir, entre le préfet de police et la mairie de Paris, à un plan global de circulation qui permette de prendre en compte les préoccupations des uns et des autres", a déclaré le ministre interrogé au "Grand Jury" RTL/Le Figaro/LCI.

"Il faut faire attention", prévient-il

Gérard Collomb sait que la question des transports parisiens est un sujet sensible, et il veut que toutes les parties soient satisfaites. "Je sais que ce n'est pas le cas" actuellement et "je dis qu'il faut faire attention avec les JO".

Pendant l'été, le préfet de police Michel Delpuech s'était déclaré "inquiet" de l'aménagement de la rue de Rivoli, craignant que les pistes cyclables entravent l'accès garanti pour les véhicules de police et de secours dans la voie des autobus de cette artère très fréquentée. La rue qui mène de la place de la Bastille à la place de la Concorde va passer à une seule file pour les voitures avec la création d'une voie à double sens pour les cyclistes.

Anne Hidalgo, la maire socialiste, souhaite faire de Paris une des capitales du vélo et a lancé en 2015 un Plan Vélo pour doubler le nombre de kilomètres de pistes cyclables. Mais le projet fait polémique, et la maire de Paris accuse la "fachosphère" de militer contre son projet. A voir comment le "plan global de circulation" de Gérard Collomb s'intégrera dans ce schéma.

J.A. avec AFP