BFM Business

File de circulation unique, double piste cyclable: comment Paris veut transformer la rue de Rivoli

La mairie de Paris entend faire plus de place au vélo en installant une piste cyclable à double sens rue de Rivoli, en contrepartie la circulation automobile serait réduite sur une seule file. Les travaux doivent débuter au mois d'août.

Début janvier, Anne Hidalgo avait annoncé la couleur: "2017 sera l'année du vélo" à Paris. Le vélo va justement gagner du terrain dans la capitale avec la mise en place d'une piste cyclable à double sens rue de Rivoli. Pour permettre cette nouvelle configuration, les voitures devront faire de la place et se cantonner à une file de circulation contre deux aujourd'hui, rapporte Le Parisien. Une réunion publique est organisée ce jeudi 29 juin à la mairie du 4e arrondissement pour présenter le projet. 

L'organisation de la rue de Rivoli va donc être complètement chamboulée. La file de circulation la plus à gauche aujourd'hui sera donc remplacée par une piste cyclable de 4 mètres de large, bordée d'un côté par le trottoir et de l'autre par un séparateur. A droite, les bus continueront de disposer d'un couloir de circulation, sur lequel les vélos pourront également emprunter. Il restera donc au centre une seule file, dédiée aux voitures.

-
- © -

Ce dispositif concernera toute la rue de Rivoli et dans son prolongement la rue Saint-Antoine. Une fois mis en place, la piste cyclable permettra aux vélos de rejoindre la place de la Bastille depuis la Concorde. 

Ce réaménagement, qui va bouleverser cette artère centrale de Paris s'inscrit dans le cadre du Plan vélo et du Réseau Express Vélo, voté en 2015, et qui prévoit de développer un réseau de pistes cyclables séparées de la circulation automobile, pour permettre une pratique du vélo plus sécurisée.

Début des travaux au mois d'août

Les travaux rue de Rivoli devraient par ailleurs démarrer très rapidement. Un premier tronçon devrait être mis en chantier au mois d'août jusqu'au mois de décembre entre la rue de Fourcy et la rue Lobau, soit un axe d'environ 500 mètres.

Parallèlement la deuxième phase des travaux concernera la rue Saint-Antoine jusqu'à Bastille à partir de novembre prochain jusqu'à avril 2018. Les travaux devraient se terminer par le plus gros morceau, entre la rue de Fourcy et la Concorde à partir de février 2018.

"Le tout voiture, c'est fini"

Après la fermeture des voies sur berge, entérinée par la préfecture, ce nouvel aménagement marque un nouveau recul de la voiture dans la capitale. "Le tout voiture, c'est fini", résume d'ailleurs dans Le Parisien Christophe Najdovski, l'adjoint aux Transports de la mairie de Paris. La municipalité s'est d'ailleurs fixé pour objectif de "diviser par deux en moyenne" la place de la voiture dans le coeur de Paris.

Evidemment, cet aménagement ne manque pas de susciter des inquiétudes quant à la circulation routière et aux bouchons qu'il pourrait engendrer. Le maire du 1er arrondissement Jean-François Legaret juge ainsi qu'une voie unique de circulation "n'est pas raisonnable". Il propose de son côté de rétrécir le couloir de bus pour permettre de créer une deuxième file de circulation pour les voitures. 

Carole Blanchard