BFM Auto

La journée sans voiture à Paris élargie à l'ensemble de la capitale

L'ensemble de la capitale sera concernée par la journée sans voiture le 1er octobre prochain.

L'ensemble de la capitale sera concernée par la journée sans voiture le 1er octobre prochain. - Patrick Kovarik - AFP

Pour la troisième édition de la journée sans voiture, aucun véhicule ne pourra circuler dans Paris le 1er octobre prochain. L'interdiction concernera aussi les véhicules électriques (avec un doute concernant les Autolib) et les VTC.

Le 1er octobre prochain, les Parisiens devront penser à laisser leur voiture au garage. Pour la 3e année consécutive, la mairie de Paris organise le 1er octobre la journée sans voiture version élargie. L'édition 2017 sera en effet étendue à la totalité de la capitale, révèle ce mercredi Le Parisien. L'an dernier, seuls les Champs-Elysées et plusieurs artères centrales étaient concernées.

Le premier dimanche du mois d'octobre, il faudra donc compter sur d'autres moyens de transports pour se déplacer entre 11h et 18h, d'autant que des contrôles seront effectués aux portes de Paris et dans le périmètre concerné par l'interdiction de circuler. Le périphérique et les bois de Boulogne et de Vincennes seront toutefois épargnés par ces interdictions.

Des dérogations accordées pour cette journée

Christophe Najdovski, l'adjoint aux transports de la mairie de Paris justifie l'extension du dispositif par rapport à celui de l'an dernier, jugé "trop compliqué" et "peu lisible".

"L'interdiction de circuler s'appliquera seulement à partir de 11 heures. On pourra venir en voiture dans Paris avant, ou se garer aux portes de Paris et poursuivre en transports en commun après", explique-t-il dans Le Parisien

De nombreuses dérogations seront toutefois accordées à commencer par les véhicules de secours qui pourront évidemment circuler dans Paris. Tout comme les bus (à l'exception des bus de tourisme), les taxis, ainsi que les artisans justifiant d'une activité lors de cette journée. Ces véhicules devront respecter une limitation de 30 km/h dans le périmètre concerné.

Les véhicules concernés par l'interdiction

En revanche, VTC et véhicules électriques seront concernés par l'interdiction de circuler. Le cas des Autolib', les voitures électriques en libre-service, resterait encore à l'étude. Outre la réduction de la pollution et du bruit, l'idée défendue par la mairie de Paris est bel et bien de "montrer qu'on peut vivre la ville autrement, sans voiture". 

La journée sans voiture coïncidera cette année avec la fin du défi "Trois semaines sans ma voiture", lancé par la mairie de Paris. A partir du mois de septembre, 50 Parisiens et Franciliens sélectionnés troqueront leur véhicule pour les transports en commun, le vélo ou encore l'autopartage. 

Carole Blanchard