BFMTV
Environnement

OGM: fin du moratoire sur le maïs Monsanto?

Le moratoire sur le maïs transgénique Monstanto pourrait bientôt être levé par le Conseil d'Etat.

Le moratoire sur le maïs transgénique Monstanto pourrait bientôt être levé par le Conseil d'Etat. - -

Le maïs transgénique du groupe Monsanto pourrait bientôt revenir sur le territoire français. Ce vendredi, le rapporteur public du Conseil d’Etat a jugé excessive l’interdiction de cultiver le fameux épi jaune.

MON810. C’est le nom du maïs génétiquement modifié commercialisé par le géant Monsanto. Si sa consommation est autorisée en France, il est interdit de le cultiver sur le sol français depuis un arrêté du 16 mars 2012.

Mais ce moratoire pourrait bien prendre fin. Ce vendredi, le rapporteur public du Conseil d’Etat a estimé que l’interdiction de cultiver le maïs produit par la firme américaine est excessive.

Les apiculteurs inquiets

Un avis qui alerte l'Union nationale des apiculteurs français (Unaf). "Le Conseil va désormais se prononcer, mais il suit généralement l'avis du rapporteur public", a indiqué à l'AFP Olivier Belval, président de l'Unaf. "Nous nous attendons donc à ce que l'arrêté d'interdiction soit cassé, mais nous demandons d'ores et déjà au ministère de l'Agriculture de prendre un nouvel arrêté sur des bases juridiques plus solides afin d'interdire cette culture", a ajouté le représentant des apiculteurs.

L'arrêté du 16 mars 2012 interdisant la culture du maïs MON810 est contesté devant le Conseil d'Etat par l'Association générale des producteurs de maïs (AGPM) et une société agricole (EARL de Commenian).

"La mise en culture du maïs transgénique MON810 sur des millions d'hectares serait catastrophique pour l'apiculture", estime l'Unaf.

Reste à savoir si le Conseil d’Etat sera sensible aux arguments des anti-OGM, ou s’il suspendra l’interdiction, comme il l’avait déjà fait en 2011 pour un arrêté de 2008.

S.L. avec AFP.