BFMTV

Montpellier et l'Hérault paralysés par la neige

L'épisode neigeux a fortement perturbé les axes de circulation de l'Hérault ainsi que les transports montpelliérains ce mercredi. Trente centimètres de neige sont tombés dans la journée.

Trente centimètres de neige sont tombés sur l'Hérault ce mercredi, au cœur de l'épisode neigeux qui couvre la France ces jours-ci. A la mi-journée, l'Autoroute A9 était bloquée entre Orange et Narbonne, sur 200 kilomètres de réseau. Pour les malheureux encore coincés dans la soirée sur cette voie neutralisée, des secouristes devaient être dépêchés sur place. Sur les coups de 20h, le département était placé par Météo France en vigilance rouge neige et verglas, en prévision d'un nouveau phénomène neigeux qui s'apprête à déferler sur la région. 

La journée du chef-lieu du département, Montpellier, a été fortement bousculée par les précipitations de ce mercredi. L'aéroport de la ville a été fermé et a vu les vols du jour être annulés ou déroutés. Les transports en commun montpelliérains ont aussi été soumis à rude épreuve: des aiguillages de tramways ont gelé, tandis que des rames ont même déraillé. En tout état de cause, le fonctionnement des transports en commun ne devait pas revenir à la normale avant jeudi soir, a expliqué le maire de Montpellier, Philippe Saurel, sur BFMTV dans la soirée. 

Après la neige, les inondations? 

Il a malgré tout noté du mieux lors de son intervention, après 21H: "La situation est en train de redevenir normale sur l’ensemble des voies afférentes à Montpellier. Les autoroutes, peu à peu, se débloquent, parce que nous avons aussi été victimes de la fermeture des autoroutes A9 et A709 qui ont dévié l’ensemble du flux de circulation sur l’intérieur de la ville, aggravant ainsi les problèmes de circulations". Il a ensuite enchaîné: "Car il faut bien dire une chose, c’est que nous ne sommes pas habitués à Montpellier à recevoir autant de neige en si peu de temps, trente centimètres en une demi-journée. Ça se produit tous les 30 à 50 ans."

Il a tenu à indiquer que la ville n'avait pas ménagé ses efforts face à la météo: "La ville a salé 300 kilomètres, trente tonnes de sel. Mais face aux intempéries de cet ordre, nous sommes assez désarmés." Par conséquent, il a rappelé à ses administrés la nécessité de la prudence: "Nous appelons à une grande vigilance sur les déplacements. D’autant qu’un nouvel épisode neigeux est annoncé pour cette nuit et surtout un épisode pluvieux assez exceptionnel est annoncé par Météo France pour la fin de la semaine. Après la neige, nous pourrions donc avoir des inondations."

Robin Verner