BFMTV

Lyon: nouvel épisode de pollution aux particules fines

Un embouteillage sur l'autoroute A7 (image d'illustration).

Un embouteillage sur l'autoroute A7 (image d'illustration). - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Depuis lundi, l'agglomération lyonnaise enregistre un nouvel épisode de pollution. Le préfet du Rhône a décidé d'activer le niveau information-recommandation.

L'année 2020 commence par un épisode de pollution aux particules fines dans l'agglomération lyonnaise. Déjà qualifiée de moyenne à médiocre, la qualité de l'air doit encore se dégrader ce mardi sur le bassin lyonnais, l'agglomération clermontoise, la Vallée du Rhône et la Vallée de l'Arve en raison de conditions météorologiques très stables.

"Le Bassin lyonnais/nord-Isère, la Vallée du Rhône, la Vallée de l'Arve sont placés en vigilance orange", indique Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, alors que "le Bassin stéphanois, l'ouest de l'Ain, l'ouest de l'Ardèche et les Contrefort du Massif Central pourraient à leur tour être concernés par une mauvaise qualité de l'air". 

En raison de ce nouvel épisode de pollution - le précédent remonte à début décembre - la préfecture du Rhône a décidé d'activer le niveau information-recommandation. Aucune mesure contraignante n'a été mise en place à ce stade. 

Benjamin Rieth