BFMTV

Lyon: le pont Wilson bloqué par des militants écologistes pour dénoncer l'inaction climatique

Environ 150 personnes qui se réclament du mouvement Extinction Rébellion ont bloqué la circulation sur le pont Wilson dimanche après-midi.

C'est la première grande opération d'envergure de désobéissance civile à Lyon pour dénoncer l'inaction climatique. Environ 150 militants écologistes, se réclamant de l'organisation Extinction Rébellion, se sont emparés du pont Wilson, dimanche en milieu de journée, pour bloquer la circulation. 

"On pense que, du côté de la métropole de Lyon, les mesures prises ne sont pas du tout à la hauteur des enjeux", explique Louise qui compare la situation climatique à une "maison qui brûle". "On ne va pas jeter un demi verre d'eau dessus, c'est ridicule", lance la militante. 

De nouvelles marches en fin de semaine

Sur le pont, où le rassemblement a été toléré par les forces de l'ordre, les militants ont déployé des banderoles pour appeler à un "itinéraire alternatif" pour le futur, mais aussi des animaux en carton et des arbustes pour symboliser la nature. 

"Tout ce qu'on a fait ne suffit plus. Il faut agir de plus en plus. Il faut faire pression sur la métropole pour qu'elle agisse plus vite et plus fortement", martèle Milan, militante écologiste de longue date. 

Dans les prochains jours, de nouvelles actions pour le climat doivent avoir lieu à Lyon et dans son agglomération. Vendredi et samedi, des marches vont notamment être organisées par Lyon Climat et Youth for Climate à Villeurbanne et Lyon.

Clémence Delarbre avec Benjamin Rieth