BFMTV

Le gouvernement va interdire "le chauffage extérieur sur l'espace public et sur les terrasses"

La ministre de l'Ecologie a tancé l'utilisation des chauffage en extérieur qui constituent une "aberration écologique". Le gouvernement s'apprête à les interdire dans l'espace public et les terrasses.

"Il s'agit de mettre fin à des pratiques qui constituent des aberrations écologiques." La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète: avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé ce lundi de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

La ministre de l'Ecologie, Barbara Pompili, a notamment annoncé que le gouvernement allait "interdire le chauffage extérieur sur l'espace public, sur les terrasses". La ministre a tancé cette pratique, comme celle de la climatisation en extérieur, qui conduisent, selon elle, "à des surconsommations totalement injustifiées d'énergie".

Et de poursuivre: "On ne peut pas climatiser la rue en plein été losqu’il fait 30 dégrés et on ne peut pas non plus chauffer à plein régime des terrasses en plein hiver pour le simple plaisir de boire son café en terrasse en ayant chaud."

La ministre affirme tenir compte des difficultés que les restaurateurs ont connues à cause de la crise sanitaire. "Nous allons les voir pour qu'ils puissent s'organiser et nous rendrons ces mesures obligatoires à la fin de l'hiver prochain", a déclaré Barbara Pompili.

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV