BFMTV

Le gouvernement autorise l'abattage de 40 loups

Photo de loups prise le 17 octobre 2006 à Saint-Martin-Vésubie (image d'illustration)

Photo de loups prise le 17 octobre 2006 à Saint-Martin-Vésubie (image d'illustration) - VALERY HACHE / AFP

Le nombre maximal de loups pouvant être abattus pour les douze mois à venir a été fixé à 40 par le gouvernement.

40 loups pourront être abattus jusqu'en 2018, d'après le décret pris par le ministre de la Transition écologique et solidaire et le ministre de l'Agriculture.

Signé conjointement par Nicolas Hulot et Stéphane Travert, l'arrêté ministériel "fixant le nombre maximum de spécimens de loups dont la destruction pourra être autorisée pour la période 2017-2018" a été publié au Journal officiel jeudi matin.

Le texte élève ainsi le plafond légal de 4 animaux par rapport aux 36 de la saison dernière.

Faute d'accord entre le ministre de l'Agriculture et le ministre de la Transition écologique, les tirs avaient été suspendus depuis le 1er juillet.

Le texte prévoit qu'à compter de l'abattage de 32 loups, il ne sera possible de leur tirer dessus qu'en cas de défense.

Clothilde Bru