BFMTV

La Nasa construit une sonde dédiée à l'exploration d'un astéroïde composé d'or et de métaux précieux

Une image de synthèse de l'astéroïde Psyche 16, entre Mars et Jupiter.

Une image de synthèse de l'astéroïde Psyche 16, entre Mars et Jupiter. - NASA

L'astéroïde Psyche 16 fascine la communauté scientifique. Pour cause, il n'est composé ni de glace ni de roche, comme la majorité des astéroïdes de cette zone, mais à plus de 90% de métal, et vraisemblablement d'or et de métaux précieux.

La sonde "Psyche" sera bientôt prête à être envoyée dans l'espace. La Nasa a annoncé lundi dernier avoir officiellement commencé l'assemblage final de ce vaisseau, qui doit partir explorer en 2022 un astéroïde du même nom situé entre Mars et Jupiter.

Cet astéroïde, Psyche 16, fascine la communauté scientifique. Pour cause, avec ses 213 km de diamètre, il est l'un des plus grands de cette zone. Mais surtout, il n'est composé ni de glace ni de roche, comme la majorité des astéroïdes de cette zone, mais à plus de 90% de métal, et vraisemblablement d'or et de métaux précieux.

700 quintillions de dollars

Pour le moment, les scientifiques n'ont pu émettre que des hypothèses sur ce à quoi ressemble exactement Psyche 16. Ils suggèrent qu'il pourrait s'agir d'une immense bille formée à partir d'un alliage de ferronickel d’or, de platine ou encore de rhénium. Si on se réfère au cours actuel de ces matériaux, l'astéroïde pourrait valoir 700 quintillions de dollars, soit 93.000 milliards de dollars par habitant de la Terre.

L'expédition de la sonde Psyche permettra donc de valider ou non ces théories et, certainement, de mieux comprendre la composition de la Terre. Et quoiqu'il en soit, les scientifiques ne possèdent à ce jour pas les technologies suffisantes pour exploiter et rapatrier les métaux qui composent cet astéroïde. D'autant plus qu'en ramenant toutes ces richesses sur Terre, cela provoquerait un effondrement des cours de l'or et des métaux précieux sur le marché.

La sonde lancée en 2022

L'assemblage final de la sonde "Psyche" de la Nasa doit durer un an. Elle sera ensuite envoyée à Cap Canaveral, en Floride, pour décoller dans l'espace en août 2022. Il survolera mars en théorie en mai 2023 et, après trois ans de voyage, pourra s'installer sur l'orbite de l'astéroïde en 2026. Une exploration de 21 mois est ensuite prévue pour analyser sa composition.

"L'assemblage de ce vaisseau ne sera pas simple. Il va falloir travailler contre la montre pour qu'il soit prêt à temps. Mais c'est si grisant de le voir prendre forme", a témoigné auprès de The Independant Henri Stone, responsable du projet "Psyche". "Cela va être une phase vraiment intense. Le moindre mauvais geste peut entraîner des problèmes et ralentir tout le processus."
Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV