BFMTV

La France toujours plus accro aux pesticides

L'Ottawa utilise également des pesticides pour ses cultures.

L'Ottawa utilise également des pesticides pour ses cultures. - -

La France est le premier consommateur de pesticides d'Europe en grande partie utilisés dans l'agriculture. Pendant dix jours, l'ONG Générations futures organise des événements proposant des alternatives aux pesticides.

La France est le premier consommateur de pesticides d'Europe et en consomme chaque année un peu plus. Pour alerter sur le danger des produits phytosanitaires, l'ONG Générations futures lance pour la huitième année la "Semaine pour les alternatives aux pesticides".

Une consommation en hausse de 2,5% en 2011

L'utilisation de pesticides (herbicides, fongicides et insecticides) en France, premier pays consommateur en Europe, a augmenté de 2,5% en 2011. Une hausse à contre-courant du plan Ecophyto, lancé en 2008, qui entend en diviser par deux l'usage d'ici 2018. L'agriculture consomme 90% des pesticides utilisés en France, les 10% restants se partageant entre les usages collectifs comme les voies ferrées et les jardiniers amateurs.

"L'objectif est ambitieux, mais ce plan ne fonctionne pas", souligne le président de Générations Futures, François Veillerette. "J'espère que ce sera la Semaine qui marquera le passage des paroles aux actes", ajoute-t-il.

L'agriculture bio stagne

Avec l'agriculture bio, "il y a plus d'un million d'hectares sans produits chimiques de synthèse (4,5% des fermes françaises, NDLR)", rappelle le délégué général de la Fédération Nationale d'Agriculture Biologique (FNAB), Julien Adda.

Mais le nombre de conversions des agriculteurs au bio, 26.000 entre 2008 et 2011, "stagne", déplore-t-il, appelant le gouvernement à faire passer la part du bio de 2% à 20% dans les cantines pour créer un "appel d'air".

En attendant, l'ONG Agir pour l'Environnement appelle le gouvernement à prendre un certain nombre de mesures: agriculture biologique obligatoire autour des captages d'eau potable, interdiction de la vente des pesticides aux particuliers ou encore instauration d'une norme limitant la présence des pesticides dans l'air.


À LIRE AUSSI:

>> Le trafic illégal de pesticides dopé en Europe

|||

La "Semaine pour les alternatives aux pesticides", du 20 au 30 mars, est coordonnée par l'ONG Générations futures, et soutenue par l'Union nationale de l'Apiculture Française ou encore l'Association des Maires de France.

Ateliers de jardinage, conférences, repas bio... plus de 700 événements sont programmés en France, mais aussi dans 15 autres pays, durant la période de reprise des épandages de pesticides.

semaine-sans-pesticides.com