BFMTV

Episode de pollution aux particules fines à Lyon: la circulation différenciée reconduite

La circulation différenciée est mise en place à Lyon.

La circulation différenciée est mise en place à Lyon. - JEFF PACHOUD / AFP

L'agglomération lyonnaise est touchée depuis le début de la semaine par un épisode de pollution aux particules fines, notamment en raison de la météo. La préfecture a instauré depuis le 1er janvier la circulation différenciée.

Deuxième jour de circulation différenciée à Lyon. La préfecture du Rhône a reconduit cette mesure ce jeudi alors que l'agglomération lyonnaise est touchée par un épisode de pollution aux particules fines depuis lundi. Les limitations de vitesse ont également été abaissées. 

En clair, seuls les véhicules affichant une vignette "Crit'Air" de classe "zéro émission moteur", de classe 1, de classe 2 ou de classe 3 sont autorisés à circuler dans l'agglomération lyonnaise. 

Baisse de la vitesse

Le périmètre d’application de la mesure de restriction de la circulation est constitué par les voiries situées à l’intérieur des communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire, hormis les grands axes autoroutiers: boulevard périphérique Nord, voie métropolitaine ex A7 (M7), autoroute A7, voie métropolitaine ex A6 (M6), tunnel sous Fourvière. Les itinéraires d'accès aux parcs restent également accessibles à tous les véhicules.

Véhicules de secours, transports en commun, véhicules frigorifiques, de ramassage des ordures ou encore véhicules de transport funéraire sont par ailleurs exclus de cette mesure.

Une amélioration à venir

Parallèlement, un abaissement temporaire de la vitesse de 20 kilomètres/heure est instauré sur tous les axes routiers du département du Rhône où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h. Les axes dont la vitesse est limitée à 80 km/h sont limités à 70 km/h.

Une amélioration de la qualité de l'air est attendue au fil de la journée et vendredi, selon Atmo Auvergne-Rhône-Alpes. En attendant, l'organisme de surveillance de la qualité de l'air maintient le Bassin lyonnais/nord-Isère, la Vallée du Rhône et la Vallée de l'Arve en vigilance orange. 

Benjamin Rieth